FAQFAQ S’enregistrerS’enregistrer
RechercherRechercher ProfilProfil
MembresMembres Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés
GroupesGroupes ConnexionConnexion
TIR Sportif TIR de Loisir.
TIR de loisir, TIR Sportif, RECHARGEMENT.
 

attaque très probable du président

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TIR Sportif TIR de Loisir. Index du Forum -> TIR et Passion -> Communiqués, Informations (règlement FFT, tir de LOISIR).
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
p7m13_2
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2014

Messages: 968
Masculin
MessagePosté le: Ven 9 Mar - 11:06:35 (2018)    Sujet du message: attaque très probable du président Répondre en citant

ce mail n'est reporté que sur ce forum. Ce forum a subi les problèmes dès 2011 et les autres forum de 'discussion' se désintéressent complètement de ce problème, quand j'y suis encore toléré.

Mail envoyé avec option grande importance et accusé de réception et de lecture le 7 mars 2018
courrier recommandé avec accusé de réception envoyé le 8 mars 2018
destinataire : comité national olympique et sportif français

Ce comité, tout comme le ministère des sports, est totalement immobile depuis des années, donc l'attaque du président est très probable. Dans le règlement fédéral, je ne trouve rien sur 'comment attaquer le président' ...

Bonjour,
J’apporte en vos locaux le 2/12/2016 un dossier concernant le club de tir ‘Société de Tir de Dreux’ STD, affilié à la Fédération française de tir FFT. Aucune réponse du CNOSF.
A la même date, j’apporte un dossier identique à la FFT. La seule réaction est un appel téléphonique du président de la FFT vers mon président de club de tir pour se plaindre de mon comportement.

Le 3/4/2017, j’envoie une lettre LRAR à la FFT pour lui mentionner tous les liens youtube qu’elle peut consulter en mode privé.
Je donne copie de cette LRAR au CNOSF. Aucune réponse du CNOSF.
La seule action de la FFT est un dépôt de plainte contre moi car une personne apparaît sur une vidéo youtube sans son consentement. Je supprime donc de la vidéo cette hôtesse d’accueil ; ma vidéo est ainsi raccourcie de 4 dizièmes de seconde. Je passe ensuite ces vidéos en diffusion publique.

On peut parfaitement voir sur ces vidéos et dans tous les clubs de France qu’il est strictement interdit de viser quelqu’un dans un stand de tir avec une arme à feu ou à air comprimé. Sous peine des plus graves sanctions.

Or il est avéré que :
. ma première licence au club STD remonte à septembre 1972
. la notion de sécurité à la STD est au total opposé de ce que j’ai pu voir dans tous les autres clubs des régions Centre, Normandie, Ile de France, etc
. dès 2002, Mr Philippe Crochard est alerté par écrit de Mr Cogis, des conditions de tir ahurissantes au club STD
. plusieurs membres de la direction de la STD ainsi que plusieurs membres ne faisant pas partie de la direction de la STD tirent ‘régulièrement’ en direction de membres du club, pour rigoler un bon coup (sic)
. les tireurs victimes des abus de tirs qui se plaignent oralement ou par écrit -voire par LRAR - vers la FFT ou ses organes déconcentrés, sont à chaque fois exclus du club sans respect des statuts et avec l’accord voire même l’appui des organes déconcentrés de la FFT
. les tireurs de la STD qui se plaignent par écrit -recommandé ou non- ou par téléphone auprès de la FFT des exactions ou mises en danger d’autrui n’obtiennent jamais réponse
. les actes illicites sont continus à la STD et connus de la FFT : exclusions, dénis d’éligibilité, modifications des statuts et règlement intérieur sans en avertir aucunement les sociétaires, etc
. j’ai toujours surveillé strictement la sécurité aux stands de la STD -traces écrites à l’appui-, mandaté en cela par le président du club Mr Budelli
. le président de la ligue régionale de tir Centre a reconnu par écrit mon sérieux et mon implication dans la compétition
. le CNOSF et la FFT sont ‘régulièrement’ informés par moi des nouvelles turpitudes et ne répondent jamais
. l’annulation de ma démission de ce club STD, par voie d’appel -donc par conséquent ma réintégration au club après encaissement de ma contribution- est signifiée par voie d’huissier
. cette signification est toujours non suivie d’effet par le président de la STD. Il ose écrire via LRAR ‘je considère le juge incompétent
. la FFT a tout pouvoir pour obliger la STD à suivre cette n-ième décision de réintégration : il suffit pour cela qu’elle applique ses propres textes : menacer d’exclure les tireurs cow boy voire désaffilier le club pour son extraordinaire laxisme récurrent
. je refuse le chantage proposé en 2011 : revenir dans ce club sous condition de ne plus m’occuper de la sécurité dans le stand 25 mètres

En conséquence, je vous demande d’ouvrir un dossier de conciliation : si nécessaire, j’attaque le président de la FFT Mr Crochard pour non application de ses propres textes.
En absence de réponse de votre part, dans un mois, et après vous en avoir prévenu à l’avance, j’envoie un épais dossier à la plus haute magistrature de l’état ainsi qu’à la compagnie d’assurances liée à la FFT.

Ce courrier électronique peut être transmis à quiconque.

Je vous prie de croire à mes sentiments les plus respectueux.
Signature manuscrite sur le courrier postal
_________________
kolayapi na wicaka


Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Ven 9 Mar - 11:06:35 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
p7m13_2
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2014

Messages: 968
Masculin
MessagePosté le: Mer 12 Sep - 12:15:59 (2018)    Sujet du message: attaque très probable du président Répondre en citant

Monsieur François TERRANOVA
Président de la commission FFT ‘discipline’


Monsieur,

J’envoie la même lettre à Monsieur Daniel EMELIN. J’ai obtenu votre adresse par un second appel téléphonique à la FFT. J’ignore votre email donc ne peux vous envoyer toutes les pièces jointes au dernier email envoyé à Monsieur CROCHARD (qui reste taiseux) et joint à ce courrier.
Monsieur Jean François ROULOT, président de la commission ‘juridique’ et Monsieur Gilles DUMERY, président de la Ligue Centre (contacté par écrit par x licenciés), restent silencieux.
J’ai demandé au CNOSF une conciliation avant d’attaquer Monsieur CROCHARD. Le CNOSF me réclame une décision écrite de la FFT, pièce indispensable à un préalable de conciliation. Une fois que je lui fournis cette pièce, le CNOSF ne me répond plus.
Les pièces jointes au mail envoyé à Monsieur CROCHARD qui concernent le CNOSF n’ont aucune valeur : celui-ci dispose de toutes les pièces concernant la sécurité (sic) dans ce stand de tir et ose m’écrire que pour attaquer Monsieur CROCHARD, il faudrait d’abord que j’ai un intérêt à agir.

Les autres pièces jointes sont nettement plus intéressantes et seront transmises dès que vous m’indiquerez votre adresse électronique :
. Frederic DU, dans un long courrier, témoigne de mes résultats sportifs, de mon grand respect des règles de sécurité au contraire de nombreux autres licenciés au club de Dreux ainsi que des pressions subies par lui suite à l’aide qu’il m’a apportée
. Jean BO témoigne de mon grand engagement au club de Dreux, des tirs d’armes à feu qu’il a subis en 2 occurrences, des tirs qu’il a vus effectués dans ma direction en 2 autres occurrences, des 2 actes de violence successifs qu’il a vus effectués par Monsieur BUDELLI, président du club de Dreux et de l’absence de réponse à son alerte envoyée en courrier recommandé à Monsieur DUMERY (j’ai moi-même alerté par recommandé Monsieur DUMERY sans recevoir réponse)
. Pierre DE témoigne du calme que j’ai conservé quand parfois des licenciés dépassaient largement les limites de l’acceptable dans un stand de tir (et témoigne ailleurs de l’absence de réaction de Monsieur DUMERY après lui avoir rapporté par écrit des violations répétées des règles de tir)
. Abder AC témoigne des prises de visée successifs alors que des licenciés sont aux cibles, des courses avec en main une arme chargée (cartouche dans le canon), des mensonges qu’il a pu entendre de la bouche de Monsieur BUDELLI lors d’une AG, d’un acte de violence caractérisée de Monsieur BUDELLI faite en public
et du fait qu’une personne se plaigne par écrit qu’on exige de lui de faire un faux témoignage en justice
. Paul Vincent GU témoigne d’un tir qu’il a vu effectué dans ma direction (en précisant le calibre) et du discours totalement incohérent de Monsieur BUDELLI
. Jean DE précise dans un mail qu’un gendarme outrepasse plusieurs fois les consignes de sécurité au stand de tir (il s’avèrera que ce gendarme déposera ensuite spontanément en gendarmerie de mon attitude incorrecte dans le stand !!) Il témoigne longuement des très nombreuses diffamations émises par Monsieur BUDELLI, des nombreux tirs qu’il a vus effectués dans ma direction, du tir qu’il a subi, des tentatives répétées de tir vers humain effectuées par un gendarme (devant x témoins que l’on peut tous contacter), des exclusions répétées de membres du club, des pressions qu’il a lui-même subies, de la disparition des armes du club et de la perte par le club des autorisations préfectorales de détention
. Serge BA témoigne de mon grand calme et de mes résultats sportifs

Il est intolérable que des licenciés soient exclus d’un club au motif qu’ils osent se plaindre qu’on leur ait tiré volontairement dessus. L’omerta du CNOSF et de la FFT m’est totalement insupportable ! Monsieur CROCHARD se moque complètement des textes de sa propre fédération. Le premier argument visible sur le site FFT et dans tous les stands est la notion de SECURITE : Messieurs CROCHARD, DUMERY, ROULOT, FRIESSE et BUDELLI savent pertinemment qu’elle est bafouée plusieurs fois par semestre au club de Dreux, que des balles en sortent régulièrement et personne ne pipe mot !

Il est utopique d’envisager une attitude responsable de Monsieur BUDELLI : il me répond par recommandé qu’il considère le juge incompétent dans ce domaine et juge donc sa décision nulle. Il refuse donc la simple concrétisation d’une décision de justice signifiée et obtenue en appel d’un jugement de l’exécutif.
La FFT et son organe déconcentré Ligue Centre, autorités de tutelle, ont tout pouvoir pour me réintégrer dans ce club. J’exige que toutes mes demandes stipulées par écrit soient satisfaites. Sinon j’attaque Monsieur CROCHARD.

J’envisage d’envoyer toutes ces pièces à la presse, à la compagnie d’assurances de la FFT, à Monsieur Emmanuel MACRON et au CIO. Seule la crainte de non réception de ma licence me freine pour l’instant.

Etes-vous intéressés par ces témoignages ? Licencié FFT depuis septembre 1972, je compte sur votre soutien.

Je vous prie d’accepter mes salutations cordiales et sportives.
_________________
kolayapi na wicaka


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:10:23 (2018)    Sujet du message: attaque très probable du président

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TIR Sportif TIR de Loisir. Index du Forum -> TIR et Passion -> Communiqués, Informations (règlement FFT, tir de LOISIR). Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group :: Template designed by Haravikk
Traduction par : phpBB-fr.com The Myth series is copyright of Take 2 Interactive